5 Habits of Highly Creative Teachers – Part 4

It seems that failure tends to be more public than success. Or at least that’s what we perceive it to be. We fret it, we try to avoid it, and we question ourselves every time we have unconventional ideas. But the simple truth is – no great success was ever achieved without failure. It may be one epic failure. Or a series of failures – such as Edison’s 10,000 attempts to create a light bulb or Dyson’s 5,126 attempts to invent a bagless vacuum cleaner. But, whether we like it or not, failure is a necessary stepping stone to achieving our dreams. Ekaterina Walter

4- Ideas About Failing

by Tracee Vetting Wolf

This idea cloud is representative of positive and productive ways to view ‘failure.’ How do you want these ideas to factor into your own life?

FailureAlastair Arnott. YouTube Video (11:09). 

Success, Failure, and the Drive to keep CreatingElizabeth Gilbert TED Talk (7:18). March 2014.

How to Learn? From MistakesDiana Laufenberg TED Talk (10:06). November 2010.

The Power of Belief: Mindset and SuccessEduardo Briceno TEDx Talk (10:52). November 2012. 

Failing until you succeed, Behind the Brand interview with Seth Godin. YouTube Video (20:34). 

Positive Failure: Understand how Embracing Failure is a Tool for DevelopmentAlastair Arnott. Dec. 2013.

Creating an Innovation Culture: Accepting Failure is NecessaryEdward D. Hess for Forbes.

Smart Failure for a Fast Changing World. Eddie Obeng TED Talk (12:33). June 2012.

Failure Teaching. Maggie Dugan for KI.

Does Teaching Kids to Get Gritty Help Them Get Ahead? Tovia Smith for NPR. March 2014.

 

As teacher, our practice is often succesfull, but we also have a lot to learn when things are not going the way we wanted to, when we’ere living some kind of failure. It’s the way we set our mind on the positive track that will make us better!

 

churchill2-300x224  waitley

robinson-300x200

kennedy-300x227

Publicités

Great references to start the school year

by Richard Cliche

School year is starting and here are some good resources from Angela Watson, a classroom teacher for 11 years and has turned her passion for helping other teachers into a career as an educational consultant based in Brooklyn, NY. She is also a founder of Due Season Press and Educational Services.

What to do (and what not to do) with fast finishers      classroom technology     tips and tricks for student engagement

On special topics, Edutopia website offers also a few good Resource Roundup on classrom management and teaching students of all abilities and diverse learners.

  • Classroom Management  
  • Reaching Learners of All Abilities 
  • Helping Diverse Learners Succeed  

Finally, for project based teachers, here’s a list of 50 good ideas from te@chtought.

flickeringbrad-students-paired

If you’re new or a beginner with the approach, they also have a file of 6  Posts on How To Get Started With Project-Based Learning.

  1. The Difference Between Projects & Project-Based Learning
  2. 5 Types Of Project-Based Learning
  3. 11 Tools For Better Project-Based Learning
  4. 4 Keys To Designing A Project-Based Learning Classroom
  5. 23 Ways To Use The iPad In The 21st Century PBL Classroom
  6. 12 Timeless Project-Based Learning Resources

I’m wisihing to all of you a school year rich in smiles, good moments and memorable experiences!

10 outils pour la classe multiplateforme

par Audrey Miller, 10 juin 2014, article complet ici

(…) Lorsqu’on pratique le « BYOD » (Bring Your Own Device, ou Apportez votre appareil numérique), on a l’avantage de la diversité et de l’économie, mais on se retrouve avec une multitude d’outils technologiques différents. Un élève apporte un Macbook, l’autre une tablette Android. L’un a un téléphone sous Windows 8, l’autre a un iPad. Ceci a de quoi causer des maux de tête à l’enseignant! D’ailleurs, plusieurs invoquent cela pour refuser le principe…

Bonne nouvelle! Il n’est pas nécessaire de tout connaître de ces appareils pour en tirer profit : il suffit plutôt de sélectionner quelques outils multiplateformes, qu’on prendra le temps de maîtriser. Les élèves se chargeront du reste.

Voici une sélection d’applications de création utiles aux élèves, tirée de différentes sources citées à la fin de l’article.

Haiku Deck
www.haikudeck.com
C’est une application de présentation dans laquelle les élèves créent sous forme de diaporama. Ils peuvent chercher des images sous licence Creative Commons directement dans Flickr, qui est intégré dans l’outil, ou utiliser leurs propres photos. Chose intéressante, la source des images provenant de Flickr est automatiquement citée! Le résultat final peut être partagé par un lien, intégré dans une page Web, téléchargé en format PDF et même exporté en PowerPoint. L’application se télécharge sur le iPad ou s’utilise directement en ligne pour toutes les autres plateformes.

Tackk
tackk.com
Cet outil en ligne permet, comme résultat final, de créer une affiche animée dans laquelle on peut se déplacer. On peut y insérer des images, du texte, des vidéos, du son, des liens et des boutons. On peut utiliser le contenu proposé ou utiliser des objets provenant de YouTube, Vimeo et SoundCloud, par exemple. À la fin, on partage par un lien ou on intègre la production dans une page Web.

Snapguide
snapguide.com
Autre outil de présentation, celui-ci se spécialise dans le « comment faire », ou tutoriels. Utile autant aux élèves qu’aux enseignants, on le dit idéal pour les visuels. Chaque étape du tutoriel peut inclure des images, du texte ou des vidéos. L’application se télécharge sur le iPad ou s’utilise directement en ligne pour toutes les autres plateformes. À la fin, on partage par un lien ou on intègre la production dans une page Web.
Big Huge Labs
bighugelabs.com
Un site Web qui propose une vingtaine d’applications très simples permettant de fabriquer des visuels comme une affiche de film, une couverture de magazine, un badge, des cartes à échanger, etc. Il est très simple puisqu’on y utilise uniquement du texte et des images dans les modèles fournis, et on sauvegarde en format image. On pourra ensuite les bonifier au besoin dans d’autres applications (le app smashing, vous connaissez?)

Thinglink
www.thinglink.com
Un favori dans plusieurs classes, Thinglink propose d’utiliser une image de base et d’y lier différents autres médias pour faire un « portfolio » sur un sujet, une histoire interactive, etc. L’image devient cliquable dans les zones dédiées. Une idée des plus simples pour un résultat des plus riches. L’outil est disponible en version Web, iOs (iPad, iPod, iPhone) et Android.

Padlet
fr.padlet.com
Cet outil en ligne propose un mur blanc. On y met ensuite ce qu’on veut. L’outil est collaboratif, ce qui permet de travailler sur un mur à plusieurs en même temps, par exemple pour faire un remue-méninges ou construire un résumé.

Evernote
evernote.com
Cette application de type « carnet de notes » fonctionne autant sur les ordinateurs que sur les tablettes. Grâce à la création d’un compte personnel, on peut retrouver ses notes peu importe sur quel appareil on travaille!

Les Carnets Web
lescarnetsweb.com
Cette application québécoise en ligne permet de créer des livres et albums virtuels pouvant être partagés, commentés et même imprimés de façon professionnelle.

Prezi
prezi.com
Cet outil de présentation en ligne vise à organiser ses idées pour les partager de façon multidimensionnelle, allant bien au-delà des diaporamas traditionnels.

mind42
mind42.com
Cet outil en ligne permet de créer, partager et commenter des cartes mentales. Parfait pour planifier des projets, résumer, réviser et bien plus.
Sources :
– 5 Tools For The Device Agnostic Classroom (Edudemic)
– 60 (+1) outils  qui changeront votre vie, (École branchée, guide annuel 2013)

Alors, votre classe est-elle « neutre » côté appareils? Avez-vous d’autres applications/outils favoris à suggérer? Utiliser le formulaire de commentaires pour partager votre expérience!

Horizon Report : des tendances en éducation

Séverine ParentCoordonnatrice par intérim, Profweb

Les Horizon Reports sont publiés annuellement depuis 2004 par le New Media Consortium (NMC). Chaque année, le rapport présente des tendances en matière d’intégration pédagogique des technologies. Les rapports identifient les technologies émergentes susceptibles d’avoir un impact sur l’enseignement, l’apprentissage ou l’expression créative dans l’enseignement supérieur.

Année après année depuis 2004, le NMC traque les tendances en éducation. Le NMC regroupe une communauté internationale d’experts en technologie de l’éducation. La communauté est formée de praticiens qui travaillent avec des nouvelles technologies dans les écoles et de visionnaires qui façonnent l’avenir de l’apprentissage par leurs réflexions. Par la production des Horizon Reports, le NMC vise à aider les collèges, les universités, les musées et les organisations à supporter l’innovation dans leur milieu.

Chaque rapport identifie les tendances en trois temps : ce qui devrait arriver dans nos milieux d’ici un an, ce qui risque d’arriver dans 2 à 3 ans et enfin ce qui pourrait se profiler à l’horizon d’ici 4 à 5 ans. Nous vous proposons une rétrospective des grands thèmes des Horizon Reports de 2004 à 2014.

Certaines tendances mentionnées dans les Horizon Reports des années passées existent aujourd’hui, mais n’ont vécu que timidement ou pas du tout dans le monde de l’éducation (notons les mondes virtuels ou l’informatique basé sur la gestuelle).

Certaines tendances se sont avérées, comme dans le cas de la mobilité et des téléphones : les étudiants sont de plus en plus nombreux à posséder un téléphone multifonction. D’autres tendances restent à surveiller : la place faite à l’analyse des données dans le processus d’apprentissage et d’évaluation, les livres électroniques et la technologie portable.

Twittérature et adaptation scolaire

par Richard Cliche, enseignant adaptation scolaire

En septembre 2012, lorsque j’ai découvert qu’un concours de twittérature aurait lieu pendant l’automne, j’ai saisi l’occasion de prendre une avenue différente pour initier mes élèves à Twitter, mais aussi pour les inciter à écrire. Je voyais ici une opportunité d’éveiller une clientèle EHDAA à la technologie et à une manière différente d’écrire. J’ai donc expliqué le but du projet à un groupe de 20 élèves, où 3 élèves sur 4 sont des garçons.

Au tout début, mes élèves étaient perplexes. Après un atelier sur les figures de style et un modelage de ma part, ceux-ci ont décidé d’embarquer. Ils ont donc passé 150 minutes (2 périodes au secondaire) à œuvrer sur leur tweet de 140 caractères. Certains, plus rapides, ont même pris l’initiative d’aller aider des collègues en manque d’inspiration. La participation de mon groupe m’a grandement surprise et le suivi quotidien qu’ils faisaient par rapport à l’évolution du concours était étonnant. Ils ont pu observer l’impact de leur travail sur les réseaux sociaux et ont aussi suivi avec assiduité l’évolution de leur collègue du primaire. Quelle joie et fierté ils ont eu au jour décisif où un élève de ma classe a été déclaré vainqueur au niveau secondaire.  Voici son tweet : L’ordinateur, la tablette, le téléphone mobile, le MP3, les réseaux sociaux. Le futur, c’est une série de mises à jour en continu. 

Quelques mois plus tard, lors du congrès de Clair 2013 auquel je participais, j’ai eu la chance de rencontrer M. Jean-Yves Fréchette (@JYFrechette). Cette rencontre et la discussion que j’ai eue avec lui furent un des éléments de motivation supplémentaires à poursuivre l’utilisation de Twitter dans ma pédagogie. Lors de cet événement, 2 autres rencontres importantes ont marqué les activités pédagogiques que je désirais implanter en classe. Brigitte Léonard  (@BrigitteProf), enseignante de la classe lauréate au niveau primaire, m’a fourni de précieux conseils pour l’intégration des TIC dans mon enseignement. De son côté, Anick Sirard (@ASirard) s’est avérée une partenaire professionnelle aux innombrables ressources dans le développement d’une activité pédagogique intégrant les TIC, Twitter et l’enseignement collaboratif.

Cette séquence d’enseignement avait comme thème les merveilles du monde (#MduM) et se faisait en collaboration entre ma classe et celle de secondaire 1 de Mme Sirard. En plus de comprendre différentes approches pédagogiques : la classe inversée, les intelligences multiples et  l’intégration des TIC dans l’utilisation de Twitter, d’un  « Sondail » (sondage sur un T-shirt) ainsi que d’un  Littmob,  la séquence permettait de faire vivre une expérience de vie à l’élève en l’invitant à se préparer à faire un voyage vers une des merveilles du monde. Les élèves devaient alors organiser leur expédition en faisant une demande de financement, en préparant  leur départ (valise, papier officiels, etc.) et en allant chercher de l’information touristique. Malgré que j’ai été dans l’obligation de tronquer quelques parties de la séquence par manque de temps, les élèves m’ont avoué que de vivre ce genre de situation d’enseignement était pour eux, la vision de comment l’école doit s’y prendre pour leur apprendre des savoirs et des compétences. À noter  ici, que ce sont majoritairement des garçons qui m’ont fait cette observation.

Au courant du printemps 2013, les élèves ont participé avec entrain au concours de twittérature de Bordeaux. Nul besoin de vous dire qu’en comparaison avec le concours de l’automne 2012, ils étaient maintenant très autonomes dans la réalisation de leur tweet. Dans ce même climat de twittérature  printanière, nous nous étions préparé aussi à participer au débat silencieux organisé par Marie Germain (#dbts13), mais le contexte ne nous a pas été favorable. Les élèves ont tout de même trouvé l’idée originale et ont montré un grand désir de participer à la prochaine édition.

Enfin, c’est en février 2014 que j’ai pu répéter avec ma classe les aventures du concours de twittérature organisé par le REFER. Nouvelle cohorte d’élève, donc nouveau style de participation : la majorité de la classe a préféré composer les tweet en équipe pour cette édition.  L’activité les a surpris, mais cette fois-ci, ils étaient motivés par la victoire de mon élève de l’année dernière, dont le tweet est affiché en classe. Je suis donc très heureux de pouvoir être présent à Québec les 20 et 21 mars 2014 pour ce rendez-vous et de pouvoir , à mon retour, discuter avec mes élèves des bons moments que j’y aurai vécus.

Pratiques pédagogiques gagnantes pour les garçons

par Richard Cliche, enseignant en adaptation scolaire

Lors du dernier TEDx Wilfrid-Bastien en février 2014, Patrick L’Heureux, responsable des services à l’éducation préscolaire et à l’enseignement primaire à la Fédération des établissements d’enseignement privés (FÉEP), nous a parlé des pratiques pédagogiques gagnantes à utiliser avec les garçons, qui sont souvent les laissés-pour-compte de notre système d’éducation au Québec. Voici les 8 pratiques dont il a parlé:

1- les garçons ont besoin d’apprentissages concrets et de défis;

2- ils se contentent d’une vision globale d’une notion ou d’un concept et non des détails;

3- l’utilisation des lignes du temps leur permet de mieux  situer les notions dans l’espace temps;

4- lorsqu’on leur enseigne, il faut apprendre à se contenter des réponses sans « fioritures »;

5- tenir compte des intérêts des garçons: mythologie, sports, biographies d’hommes importants, bandes-dessinées et astronomie entre autres;

6- dans la mesure du possible offrir des devoirs différents aux garçons et aux filles;

7- tenir compte qu’ils ont une capacité d’intérêt de 20 à 25 minutes et de ne pas dépasser plus de 5 consignes;

8- enfin l’intégration et l’utilisation des technologies en apprentissage est un « must » pour eux.

Ces pratiques peuvent s’avérer fort utiles dans la lutte au décrochage des garçons et dans l’évolution des groupes d’adaptation scolaire où  ceux-ci sont surreprésentés par rapport aux filles. De plus, constatant que 70% de la clientèle d’adaptation scolaire est composée de garçons, Égide Royer, psychologue et professeur en adaptation scolaire à l’Université Laval, a renchéri avec la réflexion suivante: est-ce un problème de motivation émanant de l’élève ou est-ce que l’environnement éducatif exige trop des garçons? La lecture de son ouvrage Leçons d’éléphants: Pour la réussite des garçons à l’école offre d’autres pistes de réflexions et de solution intéressantes.

Enfin, une étude de Higgins et Berger portant sur la pratique réflexive des enseignants à l’égard de la littératie scolaire chez les garçons révèle que « la collaboration entre les enseignants a joué un rôle de premier plan et que ces derniers ont mis l’accent sur la diversifi cation des ressources pédagogiques, l’utilisation de la technologie, le développement de la communication orale et la différenciation pédagogique ».

Je termine donc ce billet de la manière que M. L’Heureux a débuté sa prestation, avec une citation de William Butler Yeats : « Éduquer, ce n’est pas remplir un seau, mais allumer un feu ».

** Pour un article complet sur les conférenciers du TEDx Wilfrid-Bastien 2014, consultez l’excellent billet de ma collègue Brigitte Léonard **